Le motion design : une forme d’art visuel


Le motion design est l’une des formes d’art les plus visibles ces derniers temps notemment enseignée à www.limart.fr. Depuis le développement de la technologie de l’animation et de la 3D, le motion design est devenu la principale méthode d’animation graphique et artistique utilisée par les studios d’animation, dans le milieu du cinéma (pour les fictions, les films…), dans le milieu artistique (œuvres audiovisuelles, art numérique, spectacles…), dans l’univers de jeux vidéo (réalité virtuelle et réalité augmentée…).Le motion design en lui-même consiste à créer une animation à partir en se basant essentiellement sur le mécanisme du mouvement que le cerveau humain pourrait considérer comme naturel et logique (ce qui en fait, n’est pas le cas). Autrement dit, cette méthode consiste à rendre un graphique (image, tableaux et autres…)dynamique à travers l’ajout de mouvement, d’où les bases de l’animation.

L’histoire dumotion design

motion-design.jpg

L’histoire du motion design se décompose en deux grandes phases, de sa naissance à son évolution à partir des années 2000.
Les débuts précis du motion design sont difficiles à déterminer. Toutefois, beaucoup d’historiens s’accordent à dire que les premières formes de motion design auraient apparu vers le début du XVIIIème siècle. A partir des années vingt, le concept sera appliqué dans les films et musique visuelle de l’époque. Entre 1955 et 1962, plusieurs œuvres cinématographiques dont « l’Homme au bras de fer » ou encore le très célèbre « James Bond 007 » de 1962, marqueront le début dumotion design.
A partir des années 2000, suite aux contraintes imposées par les nouveaux supports et plateformes de communication (internet, téléphones portables…), la pratique du motion design a connu de nombreuses évolutions, notamment avec les animations flash.

Les domaines d’application de cette forme d’art

les-domaines-dapplication.jpg

Le motion design est une forme d’art qui est tient une place prépondérante dans l’univers de l’animation (2D et 3D), de la cinématographie (pour la prise de vue, la composition, le montage ou encore les effets spéciaux), dans l’univers des jeux vidéo, de la télévision, dans l’univers du web 2.0 et même dans l’E-learning.